Toutes les langues

actions humanitaires

Les actions humanitaires réalisées par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité sont destinées à apporter un soutien direct et ponctuel

DETAILS

Actions sociales

Les actions sociales de la Fondation Mohammed V ont pour objectif d’améliorer et de renforcer les structures qui :

DETAILS

Développement durable

Le développement durable est une des composantes les plus importantes dans le champ d’action de la Fondation Mohammed V

DETAILS
AccueilDéveloppement durable › S.M le Roi inaugure une maison de la femme rurale et pose la première pierre d’un centre d’information touristique à Imilchil

S.M le Roi inaugure une maison de la femme rurale et pose la première pierre d’un centre d’information touristique à Imilchil

Lundi 7 décembre 2009

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste a procédé, le lundi 7 décembre 2009, à Imilchil, à l’inauguration d’une maison de la femme

rurale et  à la pose de la première pierre du centre d’information et d’orientation touristique réalisés dans le cadre du programme d’intervention humanitaire de la Fondation dans la région, dont le coût s’élève à 13 millions de dirhams.

A cette occasion, Sa Majesté le Roi a visité l’école pilote Ait Ali Oudaoud réhabilitée et réaménagée par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité et a suivi une présentation de l'opération humanitaire et de développement communautaire réalisée par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité. Cette opération qui couvre d’une manière intégrée des actions à caractères humanitaire, social et de développement, comporte l'organisation de caravanes médicales multidisciplinaires avec diverses associations de médecins : des campagnes de lutte contre la malvoyance et de chirurgie de la cataracte et des campagnes de sensibilisation en matière d'hygiène bucco dentaire avec la distribution de lait en poudre, sel iodé, effets vestimentaires, cartables, articles et manuels scolaires, appareillages pour handicapés. Elle comporte également la mise à niveau de 5 écoles primaires et la réalisation de projets de formation ainsi que des activités génératrices de revenus.  

La réhabilitation de l’école du village Aït Ali Oudaoud répond au souci de l’amélioration des conditions de scolarisation des élèves et de logement du personnel enseignant.

Cette école a bénéficié de la construction de deux nouvelles salles de classes bâties en dur à côté de la troisième existante. Les deux salles remplacées, construites en préfabriqué, ont été réhabilitées et réaffectées comme cantine - salle de soutien scolaire pour la première et bibliothèque - salle multimédia – alphabétisation pour la deuxième. D’autre part, les logements des enseignants ont été améliorés, le terrain de mini-foot aménagé et équipé et les sanitaires construits avec adduction d’eau potable et branchement de l’école au réseau d’électricité.

La Maison de la Femme Rurale, inaugurée par le Souverain, mitoyenne à l’école du village Aït Ali Oudaoud, comprenant une crèche et des ateliers féminins de tissage et de couture, a été cédée à une association locale pour gestion.

En plus, et pour que la population locale puisse s’approprier et préserver cette école, une ouverture de cette dernière à son entourage a été réalisée. Ainsi, des cours d’alphabétisation et d’éducation sanitaire y sont dispensés et les jeunes du village ont accès au terrain de mini-foot durant les fins de semaines et les vacances scolaires.

Mise à part l’école pilote de Ali Oudaoud, quatre autres écoles ont été concernées par ce programme : Tissila, Tamzazarte, Yahya Ousghir et Taghighacht.

Toutes les écoles réhabilitées ont été équipées de bibliothèques et espaces multimédia au niveau d’une salle servant en alternative à l’alphabétisation et au soutien scolaire.

Les localités retenues, ne disposant pas d’unités pour l’enseignement  préscolaire ont bénéficié d’unités nouvelles. A ces unités ont été adossés des ateliers féminins réalisés dans le cadre des maisons de la femme rurale. Ainsi cinq crèches ont été créées à Ali Oudaoud ; Tissila ; Tamzazarte ; Yahya Ousghir et Outerbate.

Quant à l’internat du lycée d’Imilchil, il a été l’objet d’un programme d’aménageant des sanitaires, douches et lavabos, de réhabilitation de la cuisine et des réfectoires et de la mise à niveau de ses équipements (couvertures, draps et matériel de cuisine,…).

Dans le souci d’apporter une aide médicale de proximité et de remédier à l’inaccessibilité financière et géographique des patients de cette zone à des soins médicaux spécialisés, un programme d’intervention diversifié a été déployé.

Des caravanes médicales multidisciplinaires ont été organisées, durant huit semaines, en partenariat avec les associations médicales partenaires et en collaboration avec les services du Ministère de la Santé.

Ainsi, les cas répertoriés durant les consultations quotidiennes aux centres de santé et dispensaires locaux ont été pris en charge durant ces caravanes et ont bénéficié de traitements et de soins gratuits ainsi que d’examens de diagnostics complémentaires offerts par les Unités Mobiles Médicalisées de la Fondation (échographie, radiographie…etc.)

En plus et en association avec le Centre National Mohammed VI pour les Handicapés, une campagne de dépistage et appareillage des handicapés  s’est déroulée en trois étapes, dépistage, moulage et essayage, puis ajustement. Elle a concerné les handicapés moteurs de la région qui ont bénéficié de 17 appareillages. Deux cas devant être opérés ont été référés aux hôpitaux du Ministère de la santé avant d’être appareillés.

Par ailleurs, la Fondation a réalisé un programme de sensibilisation au sel iodé auprès des aubergistes et des restaurateurs, accompagnée de la distribution de 4 tonnes de sel iodé.

L’opération de dépistage et de traitement de la malvoyance s’est déroulée en milieu scolaire et a concerné tous les élèves dont le nombre s’élève à 4424. Suite à laquelle, une distribution exhaustive de lunettes de vue adaptées a été organisée. Sur ce même registre, 120 patients vont profiter du programme de prise en charge chirurgicale de la cataracte.

De même, une kermesse de l’hygiène bucco-dentaire a été organisée visant l’amélioration des conditions d’hygiène bucco-dentaire qui est fortement liée à la santé générale. Cette campagne, réalisée en collaboration avec l’Association Marocaine de Prévention Bucco-dentaire, s’est faite sous forme de kermesse éducative en faveur des enfants avec distribution de kits de brossage (brosse à dents et dentifrice).

L’opération de prise en charge des asthmatiques  a été réalisée en collaboration entre la Fondation et l’Association Médicale D’aide entre l’Auvergne et le Maroc. Elle porte sur une période de deux années et elle concerne le dépistage, le traitement et la sensibilisation en faveur des enfants asthmatiques de la région ainsi qu’une formation continue du personnel soignant et enseignant.

Parmi les autres aspects concernés par ce programme, les projets destinés à la femme ont constitué une part importante et ont porté sur la construction et l’équipement d’ateliers féminins. Ces ateliers ont pour mission la formation des femmes rurales au sein d’ateliers féminins de tissage, tricotage et couture, ainsi que la promotion des produits de coopératives féminines dans le cadre d’espaces d’exposition dédiés et la valorisation des produits du terroir avec comme objectif de permettre aux bénéficiaires l’accès à des revenus réguliers. En plus, et dans le  cadre des maisons de la femme rurale, les bénéficiaires ont accès à l’alphabétisation fonctionnelle et l’éducation sanitaire.

Les actions d’insertion, notamment des jeunes, ont porté sur la réalisation de deux unités d’aviculture, d’un atelier de menuiserie et d’une unité de fabrication de paniers à partir de plantes locales.

Le secteur du tourisme a aussi été concerné par un programme dédié, qui a porté sur :

•    La mise à niveau des établissements touristiques par la réhabilitation de 30 gîtes et auberges dans le Cercle d’Imilchil notamment par leur dotation en équipements.

•    La création d’activités annexes pour la promotion des activités touristiques : tels que les Vélos Tout Terrain, les randonnées à dos de mulets, le parapente, les ponts suspendus, les calèches, les scènes d’animation et les circuits balisés pour les randonnées pédestres. Ces actions sont destinées à soutenir et à améliorer les revenus au profit de l’association des aubergistes et guides de montagnes.

•    La construction de deux centres d’information et d’orientation touristiques : ces centres, dont la construction a été lancée aujourd’hui par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, sont proposés pour être gérés par l’association des aubergistes et auront une triple fonction. D’abord lieu d’information pour les touristes, ils joueront aussi le rôle de centrale de réservation assurant ainsi la concurrence loyale et la qualité de service. Ils seront enfin un lieu d’exposition et de vente de produits artisanaux et de produits du terroir.

•    L’élaboration d’un guide touristique, en partenariat avec une association locale « Akhiam ».

•    Et la formation des aubergistes et guides de montagne : ce volet implique les professionnels du tourisme et le Ministère du tourisme pour le volet technique, et la Fondation Mohammed V pour la Solidarité pour les volets gestion et comptabilité, hygiène et gestes de secourisme.
 


Fermer