actions humanitaires

Les actions humanitaires réalisées par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité sont destinées à apporter un soutien direct et ponctuel

DETAILS

Actions sociales

Les actions sociales de la Fondation Mohammed V ont pour objectif d’améliorer et de renforcer les structures qui :

DETAILS

Développement durable

Le développement durable est une des composantes les plus importantes dans le champ d’action de la Fondation Mohammed V

DETAILS
AccueilEnfants › Sa Majesté le Roi procède au lancement de l’opération de distribution de denrées alimentaires à l’occasion du mois de Ramadan 1431 et pose la première pierre de deux centres sociaux

Sa Majesté le Roi procède au lancement de l’opération de distribution de denrées alimentaires à l’occasion du mois de Ramadan 1431 et pose la première pierre de deux centres sociaux

Vendredi 13 août 2010

Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu L’assiste, a procédé le vendredi 2 Ramadan 1431, au lancement de l’opération de soutien alimentaire des démunis pendant le mois sacré du Ramadan.

Le lancement de cette opération a été symbolisé par la remise de paniers de denrées alimentaires à plusieurs personnes démunies du quartier Youssoufia de Rabat.

Le Souverain a également procédé, au Boulevard Sidi Mohammed Ben Abdallah à Hay Yacoub El Mansour à Rabat, à la pose de la première pierre d’un centre socioéducatif pour jeunes et d’un centre pour l’insertion socioprofessionnelle des handicapés. A cette occasion, Sa Majesté a suivi des explications sur un troisième centre de prise en charge des jeunes souffrant de conduites addictives qui sera réalisé par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité dans le même quartier à l’Avenue des FAR.

L’opération Ramadan figure parmi les plus anciennes et les plus importantes  actions humanitaires qu’organise annuellement la Fondation depuis sa création. Cette opération reflète la proximité continue de la Fondation avec les démunis et porte l’image de la générosité de tous les citoyens marocains, qui manifestent à travers la Fondation leur attachement à leurs valeurs religieuses, culturelles et historiques.

Cette action est destinée à apporter une aide aux personnes démunies, notamment les femmes veuves, les personnes âgées et les handicapés. Elle bénéficie à près de 2,37 millions de personnes regroupées au sein de 473.900 ménages, dont 403.000 vivent en milieu rural, à travers toutes les provinces du Royaume.

Chaque ménage reçoit un panier qui comporte 10 kg de farine, 2 pains de sucre (4 kilogrammes), 5 litres d’huile et 250 g de thé. Globalement, les quantités des denrées qui seront sur l’ensemble du territoire national totalisent 4.671 tonnes de farine, 1.868 tonnes de sucre, 116,75 tonnes de thé et 2.335.000 litres d’huile.

Le coût global de l’opération s’élève à près de 58 millions de dirhams au financement desquels  la Fondation Mohammed V pour la Solidarité a contribué pour 15,5 millions de dirhams,  le Ministère de l’Intérieur pour 30 millions de dirhams et le Ministère des Habous et des Affaires Islamiques à raison de 12,5 millions de dirhams.

Pas moins de 5.000 personnes sont mobilisées pour réussir cette opération. Ils proviennent de différents départements soutenus comme à l’accoutumée par des assistantes sociales et par des bénévoles dont des étudiants.

Pour son bon déroulement, cette opération obéit à des procédures de contrôle aux niveaux central et régional, alors que deux comités, l’un local et l’autre provincial veillent sur le terrain, au suivi de l’approvisionnement des centres, à l’identification des bénéficiaires et à la distribution des denrées. Pour leur part, les banques partenaires prêtent leur concours à la Fondation en contribuant au contrôle des aspects financiers de l’opération.
 
Le centre socioéducatif pour jeunes qui sera réalisé par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité vise à contribuer à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes à travers l’encadrement des porteurs de projets et la promotion des activités génératrices de revenus. Il est également destiné à promouvoir l’esprit de volontariat et du bénévolat chez les jeunes par la diffusion de la culture de solidarité inter associative.
Construit sur un terrain domanial de 2.400 m², le centre disposera d’une surface couverte de 1.200 m² qui comportera sur deux niveaux, divers ateliers  de formation en peinture et décoration, en électricité de bâtiment, en réparation des équipements électroménagers, en entretien, réseau et maintenance, et en informatique et infographie appliqués. Un atelier sera également dédié à la promotion des activités génératrices de revenus et à l’insertion professionnelle. Il comporte également une salle polyvalente, un espace d’accueil et d’exposition,  un espace emploi et micro crédit, un espace associatif et coopératif visant la formation et promotion des Petites et moyennes associations  et coopératives,  un Centre de formation en langues étrangères, 2 salles de soutien scolaire, une bibliothèque multimédias, un terrain omnisport et une cafétéria.

La réalisation du centre mobilisera un budget de 6 millions de dirhams financés par la Fondation avec la contribution de l’INDH et le Conseil de la Ville de Rabat. Il sera géré par le Forum Associatif pour la Solidarité de Rabat.

Le centre pour l’insertion socioprofessionnelle des handicapés est destiné à contribuer à la prise en charge socioéducative des enfants qui souffrent d’un handicap mental en assurant l’accompagnement et le suivi de leur intégration scolaire et professionnelle par l’organisation d’ateliers d’apprentissage adaptés à leurs aptitudes psycho mentales, l’organisation d’activités parascolaires pour leur épanouissement et l’Orientation et encadrement des parents et tuteurs, et des associations œuvrant dans le domaine de l’handicap mental.

Le centre sera réalisé sur un terrain domanial de 1.500 m². Il disposera de 1.200 m² contenant des bureaux d’administration, une crèche composée de deux salles de groupe, une salle de détente, une salle de jeux, une infirmerie, un patio, des blocs sanitaires, une cellule d’accueil et d’écoute, un hall d’exposition et une salle de réunions. Le centre abritera également une unité médicale avec des salles de diagnostic et de consultation en psychologie, en orthophonie et autres disciplines. Il comportera également un espace d’éducation pour jeunes enfants, une cellule d’intégration et de suivi scolaire, des ateliers de travaux manuels et préprofessionnels et un espace de jeux. Le programme éducatif sera soutenu par une unité d’insertion professionnelle ainsi que l’unité dédiée aux familles et aux associations. Pour faciliter le fonctionnement du centre, ce dernier disposera de 4 magasins destinés à générer des ressources durables.

La réalisation du centre pour l’insertion socioprofessionnelle des handicapés mobilisera une enveloppe de 5,8 millions de dirhams qui seront financés en partie sur les fonds propres de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité et avec la contribution de l’INDH et du Conseil de la Ville de Rabat.

La construction du centre de prise en charge des jeunes souffrant de conduites addictives s’inscrit dans le cadre du programme national élaboré par la Fondation en partenariat avec le département de la Santé et le ministère de l’Intérieur. Il vise à lutter contre la consommation de drogues et différents stupéfiants surtout par les jeunes. A l’instar des autres projets similaires réalisés par la Fondation dans d’autres villes du Royaume, les actions du centre porteront sur la sensibilisation et la prévention contre l’usage des stupéfiants, l’implication des familles dans les actions de prévention et la prise en charge médicale et sociale des personnes souffrant d’un comportement addictif. Il a également comme objectifs, la réinsertion sociale des personnes concernées et l’encadrement et la formation des associations en cadrant les jeunes.
Le centre sera réalisé sur un terrain domanial de 800 m². Il comportera un Pôle de réduction des risques et un pôle médical.
Le pôle de réduction des risques sera composé d’un espace d’accueil, d’un espace de convivialité, d’une salle de projection, d’une salle d’ergothérapie, d’une salle informatique, d’un atelier d’art plastique et expression théâtral, des salles des réunions et d’activité des associations en plus d’une unité mobile.
Le Pôle médical comportera des bureaux de consultation en médecine générale, en addictologie, des bureaux pour le psychologue et le psychothérapeute, une infirmerie, une salle de contrôle…

Le coût de construction du centre de prise en charge des jeunes souffrant de conduites addictives est estimé à 4,2 millions de dirhams, qui seront financés par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, avec la contribution de l’INDH et le Conseil de la Ville.
La gestion du centre sera assurée en partenariat avec le CHU Avicenne et des associations locales.
 


Fermer